Hugo Vandamme

Marie-Agnès Vanackère

L’Humain d’Abord ! : la gauche fidèle à ses valeurs la gauche fidèle à ses valeurs

L’actualité

Signez la pétition

Pour le transport gratuit des collégiens

L’école publique est gratuite, s’y rendre doit le rester aussi !

Vous trouverez ci-dessous un lien vers la pétition pour le maintien de la gratuite des transports des collégiens dans le Nord.

Le contexte :

Le Conseil départemental du Nord, comme d’autres en France, a mis en œuvre la gratuité des transports pour tous les collégiens, en milieu rural comme en milieu urbain, à hauteur d’un aller-retour par jour pour tout élève habitant à plus de 3 km de son établissement.

Depuis plusieurs années, la stagnation puis les baisses de dotations aux collectivités imposées par les derniers gouvernements poussent à faire des coupes sombres dans les budgets.

Au nom de ces politiques d’austérité?, le conseil départemental du Nord vient de proposer de faire des économies en supprimant la gratuité des transports pour les collégiens des zones urbaines et péri urbaines alors que d’autres choix sont possible.

Les collégiens concernés à partir de septembre 2016 :

Tous les collégiens des zones urbaines et péri urbaines, habitants à plus de 3 km de leur collège et bénéficiant d’une prise en charge de leur carte de transports par le Conseil Départemental et utilisant le TER, les transports du SMTU dans la Sambre, du SITURV dans le Valenciennois, du SMTD dans le Douaisis, les TUC dans le Cambresis, de DkBUs dans le Dunkerquois et Transpole dans la Métropole lilloise. La fin de la gratuité des transports des collégiens représentera un cout de 200 à 300 euros par an et par famille dès la rentrée de septembre prochain !

Cette mesure d’économie est injuste !

Signez la pétition

Nous soutenir

Vous aimez cet article ? Les idées développées sur ce site ?
Les candidats du Front de Gauche défendent les même valeurs. Pensez à les soutenir :

Permet d'apparaître sur la page "Témoignages"

Les autres articles

Recevoir l'infolettre :

RSS

Une démarche initiée par des citoyen-nes, des acteurs du monde associatif, syndical et politique et soutenue par le PCF / Front de Gauche sur les villes de Lille, Loos et Faches-Thumesnil