Hugo Vandamme

Marie-Agnès Vanackère

L’Humain d’Abord ! : la gauche fidèle à ses valeurs la gauche fidèle à ses valeurs

L’actualité

Abandon des poursuites contre Julian Assange

La France va-t-elle renouer avec sa réputation de pays des droits de l’homme ?

Après le classement sans suite de l’enquête pour viol qui le visait, Julian Assange va réclamer notamment à la France qu’un geste soit fait, afin de l’accueillir et qu’asile lui soit donné pour le protéger.

En juillet 2015, le François Hollande avait exclu d’accorder l’asile à Julian Assange. « On aurait pu penser que le président allait aider les lanceurs d’alerte. Mais l’Élysée ne voulait pas heurter les Etats-Unis », jugeait alors le militant pour la liberté d’expression.

L’Australien avait alors critiqué l’état d’urgence décrété dans notre pays et toujours en vigueur depuis.. Il avait dénoncé « des problèmes graves concernant l’état d’urgence en France » ainsi que « des violations de libertés fondamentales qui émanent de lois antiterroristes »

Pour rappel, WikiLeaks est une organisation non-gouvernementale dont l’objectif est de publier des documents ainsi que des analyses politiques et sociales à l’échelle du monde. Sa raison d’être est de donner une audience aux lanceurs d’alertes et aux fuites d’information, tout en protégeant ses sources.

Plusieurs millions de documents relatifs à des scandales de corruption, d’espionnage et de violations de droits de l’homme concernant des dizaines de pays à travers le monde ont été publiés sur le site internet depuis sa création.

Si la France acceptait la requête du fondateur de Wikileaks, notre pays renouerait avec sa réputation de pays des droits de l’homme.

Nous encourageons le gouvernement à accéder à sa requête.

Nous soutenir

Vous aimez cet article ? Les idées développées sur ce site ?
Les candidats du Front de Gauche défendent les même valeurs. Pensez à les soutenir :

Permet d'apparaître sur la page "Témoignages"

Les autres articles

Recevoir l'infolettre :

RSS

Une démarche initiée par des citoyen-nes, des acteurs du monde associatif, syndical et politique et soutenue par le PCF / Front de Gauche sur les villes de Lille, Loos et Faches-Thumesnil